L’évolution du cheval de courses, de jeune foal à mâle, hongre ou jument en passant par les étapes: yearling et poulain/pouliche.

Les chevaux de courses sont les véritables stars du Turf : bichonnés de leur naissance jusqu’à leur retraite, chaque étape de leur vie (foal, yearling, poulain, adulte) fait l’objet de toutes les attentions de la part de leur cavalier (jockey ou driver), entraineur (lad jockey) et propriétaire. Certains d’entre eux sont devenus de véritables légendes comme Bellino II ou Ourasi. Voyons quelles sont les étapes du développement d’un cheval de courses.

.

La naissance du cheval de course et son année zéro: le foal

Issu des meilleures races disponibles, le cheval de course vient généralement au monde dans un haras entre le 1er janvier et le 30 juin, après les 10 à 12 mois de gestation de sa mère, la jument. La mise à bas a lieu la plupart du temps en fin de nuit, la jument ayant besoin de repos et de calme pour cette épreuve difficile. L’âge cheval ‘ de son nouveau-né sera compté à partir du 1er Janvier de l’année de sa venue au monde (et non à la date anniversaire de sa naissance).

De son arrivée sur terre jusqu’au 31 Décembre de la même année, il portera le nom de foal et restera la plupart du temps auprès de sa mère. Sevré vers l’âge de 6 mois, le foal délaissera le lait maternel pour aller brouter dans les pâturages (paddock). Un complément alimentaire à base de céréales (avoines,…) lui sera donné, particulièrement en hiver

La première année des chevaux de courses : les yearlings

Au 1er Janvier suivant leurs naissances, tous les foals deviennent des yearlings pour une année entière et continuent leur croissance. C’est vers la fin de leur année de yearling, que les jeunes chevaux sont débourrés par les lad jockeys. C’est une étape cruciale, car elle permet aux chevaux d’expérimenter le port de la selle de de la bride, de se familiariser avec un cavalier et d’apprendre à obéir à ses ordres.

Les âges ‘poulain’ et ‘pouliche’, de 2 à 4 ans inclus, la catégorie des ‘jeunes’

Pendant 3 années, de l’âge de 2 ans à 4 ans inclus, les ‘jeunes’ chevaux rentrent dans la catégorie poulain/pouliche. C’est l’âge du début des premières compétitions avec une préciosité plus importantes (2 ans) chez les galopeurs du Plat et les Trotteurs que chez les galopeurs de l’Obstacle (3 ans). En plus de la vitesse, le lad jockey travaillera à l’entrainement la maniabilité et l’endurance de sa monture. Il faut compter en moyenne de 8 mois à un an avant que le poulain ou la pouliche soit déclaré(e) bon(ne) pour la compétition.

L’âge adulte au-delà de 4 ans: mâle, hongre et jument.

Passée leur 4éme année, les chevaux rentrent dans le monde adulte et poursuivent leur carrière de compétiteurs, tout au moins pour les Trotteurs qui restent performant jusqu’à leur 10ème année. Certains trotteurs mâles risquent de subir une opération de castration, devenant ainsi des hongres, plus dociles à manier.

Par contre, pour les galopeurs du Plat ou de l’Obstacle, les conditions sévères de ces épreuves ne leur permettent pas de continuer bien au-delà de leur 4éme année. Le cheval est alors qualifié de ‘vieux’, sachant que ‘la vieillesse d’un cheval’ commence plutôt pour un galopeur de plat (4 ans) que pour un galopeur de Haies (5 ans) ou de Steeple-Chase et Cross-country (6 ans).

Vient alors le temps de la reproduction, tout au moins pour les mâles que l’on aura sélectionné pour remplir le rôle d’étalon (on utilise aussi le vocable de ‘mâle entier’). Côté femelles, les ‘pouliches’ deviennent des ‘pouliniéres’ lorsqu’elles terminent leur carrière de compétitrices et rentrent au haras.

Si juments et mâles ne sont pas sélectionnés pour la reproduction, ils peuvent se reconvertir dans les sports équestres ou l’équitation de loisir.

Voilà, nous espérons que l’évolution du cheval de course (de foal à mâle ou jument, en passant par yearling et poulain/pouliche) n’a plus de secrets pour vous. Quand vous parierez sur un crack ou sur un tocard, sur un cheval ‘jeune’ ou ‘vieux’, nous espérons que vous souviendrez de  toutes ces étapes du cycle de vie du cheval et que vous saurez en tirer les enseignements pour effectuer votre mise dans les  meilleures conditions requises.