Conseils pour miser sur le (ou les) bon(s) chevaux au turf

Les courses et les paris hippiques peuvent sembler compliqués et mystérieux aux non-initiés. Et pourtant, il existe des techniques pour faire les pronostics les plus justes possible et miser sur les bons chevaux. Évidemment, le hasard joue toujours un rôle essentiel dans les courses, mais vous pouvez mettre toutes les cartes de votre côté en « faisant le papier » avant une course, comme tout bon turfiste.

.

Il n’existe pas de méthode  magique permettant de prédire avec certitude dans quel ordre les chevaux franchiront la ligne d’arrivée. En revanche, il serait dommage de tout laisser au hasard et de parier les yeux fermés : même si la chance joue un rôle énorme dans les paris hippiques, il est possible de faire des pronostics les plus justes possible. Ce n’est pas une science, mais presque, et cela s’appelle « faire le papier ». Faire le papier, c’est tenter de comprendre au mieux une course en analysant tous ses paramètres : les chevaux, leur forme et condition physique, leurs points forts et leurs performances, mais aussi les hommes qui les entourent, entraîneurs, drivers et jockeys. C’est aussi prendre connaissance de toutes les caractéristiques du terrain de course pour savoir à quels chevaux il convient le mieux.

Faire le papier n’est pas très compliqué, mais demande de la pratique, de l’intuition et des connaissances – sans oublier une bonne dose de concentration, ce qui n’est pas toujours facile avec le stress  inhérent aux paris hippiques. Pour faire cette analyse, il faut se pencher sur plusieurs facteurs, à commencer par la course en elle-même : son heure de départ, sa spécialité, son niveau, et la distance à parcourir, et le montant des allocations attribuées. Les turfistes examinent ensuite les casaques, les noms et les numéros des chevaux, le nom des drivers, des jockeys et des entraîneurs, et les gains remportés par les chevaux depuis leurs débuts sur les hippodromes. Il faut aussi prendre en compte les dernières performances des chevaux et les cotes, et ne pas hésiter à regarder des vidéos des chevaux que l’on veut jouer, pour voir comment ils finissent leurs courses. Enfin, on peut aussi écouter ce qui se dit dans les hippodromes et sur les forums consacrés aux courses hippiques.

Les turfistes ont tous leurs trucs et astuces pour choisir leurs chevaux. Un premier tri permet d’éliminer les chevaux les moins intéressants. On peut sélectionner les grands favoris, ou opter pour des outsiders, ce qui permet bien souvent de remporter de jolis gains. Choisir un cheval qui accumule les succès n’est pas forcément judicieux ; en effet, on considère que plus une série dure, plus sa fin est proche. Trois victoires à la suite ne sont donc pas forcément un bon signe. Si faire le papier ne permet pas de maîtriser tous les éléments d’une course, cela augmente très nettement les chances de gagner. Ne négligez donc pas cette étape. Toutefois, si elle vous semble trop complexe, ou si vous n’avez le temps, vous pouvez utiliser les conseils et les pronostics des sites de paris hippiques. Nous vous recommandons notamment PMU.fr, Betclic.fr, Zeturf.fr, Bet-at-home.com et Bwin.com.

Pour miser sur le bon cheval et faire gonfler sa bankroll, il faut de solides connaissances du monde hippique, mais aussi une bonne dose d’intuition et de chance.