Trouver le cheval idéal pour la distance de la course sélectionnée.

Quand un entraineur présente un cheval à une course, c’est généralement pour le faire concourir sur sa distance de prédilection. En effet, tous les chevaux ne sont pas performants sur les mêmes distances: certains sont des sprinters, d’autres des coureurs de fond. Avant une course, il vous faut donc comparer la distance de la piste avec les distances de prédilection des partants. En choisissant les bons couples (distance de prédilection du cheval – distance de la course), vous pourrez ainsi améliorer la probabilité de réussite de vos paris hippiques.

.

Quelles sont les distances que les chevaux doivent parcourir pour chaque type de courses ?

 1 600 mètres à 2 400 mètres : Les distances typiques des Courses de Plat

Les courses de Plat se disputent au galop (l’allure la plus rapide du cheval) et sollicitent donc énormément les galopeurs. C’est la raison pour laquelle les distances de Plat sont les plus courtes, toutes disciplines confondues. En Octobre, l’épreuve-reine du Plat se déroule sur 2 400m à Longchamp pour le prestigieux Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Mais les hippodromes de Deauville, Chantilly, Saint-Cloud et Maisons-Laffitte sont également très réputés pour les courses de Plat.

 1 800 mètres à 3 000 mètres : Les distances typiques du Trot Monté

Avec le Trot monté, l’allure du cheval est moins rapide, ce qui permet de courir de plus longues distances qu’au Plat. Cette discipline est peu répandue dans le monde à l’exception de la France et de la Belgique. Dans l’hexagone, l’épreuve reine du Trot Monté est le Prix de Cornulier en Janvier, épreuve qui se court sur une distance de 2 700 mètres.

1 600 mètres à 4 100 mètres : Les distances typiques du Trot Attelé

Rajoutez un sulky à l’épreuve de trot et l’équipage (driver + trotteur) peut ‘allonger sa distance ‘ par rapport au trot monté. A noter que dans cette grande dynamique de 1.6 km à 4.1 km, on trouve majoritairement des courses de trot attelé qui se déroulent sur des distances de 2 100 m ou 2 800 m. Fin Janvier, le prestigieux Prix d’Amérique se déroule sur 2 700m à Paris-Vincennes.

3 000 à 5 000 mètres : Les distances typiques des Courses de Haies

Avec les courses d’obstacle, la prudence est de mise (pour ne pas renverser l’obstacle et/ou chuter) ce qui impose ‘un rythme de sénateur’ au galopeur et à sa monture. Avec la course de haies (obstacles ‘calibrés’ en buissons synthétique de 1,10m) on peut donc atteindre allégrement des distances de 5 km.

5 800 mètres à 6 400 mètres: Les distances typiques des Steeple-chase

Au Steeple-chase, fini les haies bien régulières des courses de Haies: les obstacles sont complexes (barrières, claies,  buttes, douves, contrebas,…), et leur positionnement  imprévisible! En conséquence le jockey doit redoubler de prudence, ce qui casse la vitesse et permet de programmer des courses jusqu’à 6.4km. En Juin, le Grand Steeple–Chase de Paris  se déroule sur l’hippodrome de Auteuil sur une distance de 5 800 m.

C’est quoi une ‘distance classique’ ou un ‘parcours classique’ au Turf ?

Vous avez vu que la dynamique des distances de chaque discipline était énorme et pouvait aller, dans certains cas, du simple au double (par exemple: 1 600 m à 4 100m pour le trot attelé).

Pour s’y retrouver et comparer les chevaux entre eux, les turfistes utilisent le terme de ‘distance classique’ ou de ‘parcours classique’. Ils font tout simplement référence aux distances utilisées lors des épreuves-phares de la spécialité concernée !

C’est ainsi que :

  • La ‘distance classique’ pour une course de Trot attelé est celle utilisée pour le Grand Prix d’Amérique (à Paris-Vincennes), soit 2 700 mètres.
  • La ‘distance classique’ pour une course de Plat est celle utilisée pour le Prix de l’Arc de Triomphe (à Longchamp), soit 2 400 mètres.

Pourquoi certains chevaux sont-ils meilleurs sur les courtes distances, alors que d’autres excellent sur les longs parcours?

C’est comme pour la course à pieds: certains athlètes sont bons au 100m et d’autres au marathon et il ne vous a pas échappé que ce n’était pas les mêmes !

Au turf, c’est un peu pareil, chaque cheval à sa distance de prédilection.

Les origines des équidés sont évidemment pour beaucoup dans ces aptitudes à tenir (ou pas) la distance. Un cheval à la morphologie ramassée et très musclée sera plus adapté à de courtes distances alors qu’un crack élancé, aux jambes fongiformes, excellera sur les longs parcours.

Au Plat, on trouvera des sprinters, performants sur de courtes distances (< 1 400m), des milers (excellant sur un Mile anglais : 1 600m) et des stayers qui vont tenir sur les 2400m de la distance classique du Plat.

C’est en analysant les performances passées de vos chevaux (en consultant la presse spécialisée et/ou Internet), que vous saurez trouver le couple idéal (distance de prédilection du cheval – longueur de la piste). Lorsque vous l’avez choisi, n’hésitez pas à parier sur le cheval concerné et à en faire la base de votre ticket.