Quels sont les meilleurs trotteurs ? Le classement des Cracks Series et le 1er Bilan 2013.

Tous les sports ont besoin de classement pour établir une hiérarchie propice à des comparaisons factuelles et à l’organisation d’épreuves équilibrées. Au tennis, le classement ATP a donné l’exemple en 1973 et permet de déterminer les têtes de série de chaque tournoi. Au foot, le classement de la FIFA permet, depuis 1992, de comparer les équipes nationales pratiquant le ballon rond au niveau mondial. Dans le domaine hippique, la FIAH (Fédération Internationale des Autorités Hippiques de courses au galop) publie chaque année un rating des meilleurs chevaux de galop au monde. Pour le Trot, il n’existait rien avant la mise en place (fin 2012) des CRACKSERIES, la première tentative pour classer les meilleurs trotteurs entre eux. Un an après le lancement de cette hiérarchisation des meilleurs trotteurs, faisons un  premier bilan !

.

Le fonctionnement des Crack Series pour classer les meilleurs trotteurs de l’hexagone

Les CRACKSERIES, comment ça marche? Le but est de hiérarchiser chaque génération de trotteurs en fonction des performances obtenues lors des courses officielles. Avec plus de 15 000 trotteurs en activité et 11 000 épreuves programmées chaque année, il était en effet devenu impossible de comparer les chevaux entre eux.

Pour simplifier le rating des équidés les organisateurs se sont limités aux 7 premiers de chaque épreuves et ont optés pour un classement glissant sur 1 an. Chaque trotteur peut donc être évalué dans sa classe d’âge : 2, 3, 4, 5 et 6 ans et plus. Il y a donc un champion par catégorie. Puis, les ratings obtenus dans chaque catégories sont comparés entre eux pour déterminer le champion général, toutes catégories confondues, le fameux crack des cracks !

Concernant le système de notation,  les 7 premiers à l’arrivée de la course reçoivent un certain pourcentage des points attribués à cette course. Le 7ème  reçoit 1% des points, le 6ème  2% des points, le 5ème 5%, le 4ème 8%, le 3ème 14%, le second : 25% et enfin le premier rafle 45%.

Le nombre de points attribués à une course dépend bien évidemment de la catégorie de cette course et de son classement.

Bilan 2013 des CRACKSERIES : Quels sont les champions par catégories et qui a été élu le crack des cracks ?

Le Top 50 des meilleurs trotteurs est publié chaque semaine sur le site www.letrot.com. Vous trouverez ci-après le classement au 3 Février 2014

Bilan en Février 2014 du  classement des meilleurs trotteurs français

Le classement général des Cracks Series au 3 Février 2014 : les meilleurs trotteurs français

Le rating des Crack Series a été initialisé le 1er Décembre 2012, ce qui a permis, au 31 Décembre 2013 de faire un premier bilan.

Fin 2013, c’est Timoko (6 ans) qui a obtenu le titre prestigieux de Crack des cracks 2013 avec un total de 40 440 points pour 13 courses.

Toujours dans le classement général, on trouve loin derrière dans un mouchoir de poche Up and Quick (6 ans, 31 280 points avec 14 courses), puis Ulysse (3 ans, 30 540 points avec 16 courses), Avila (4 ans, 30 240 points avec 10 courses) et Roxane Griff, 5 ans, avec 29 760 points pour 17 courses comptabilisées.

Au-delà du classement général, il existe donc un classement par tranches d’âge. Les champions 2013 des CRACKSERIES par catégories sont les suivants

  • Le champion de la catégorie « 2 ans » a été remporté par Be My Girl avec 8 345 points et 6 courses.
  • Le champion de la catégorie « 3 ans » a été remporté par Avila avec 32 080 points et 11 courses.
  • Le champion des « 4 ans » a été remporté par Village Mystic avec 30 200 points et 12 courses.
  • Le champion de la catégorie « 5 ans » a été remporté par Ulysse avec 26 940 points et 14 courses.
  • Le champion des « 6 ans et plus» a été remporté par Timoko avec 40 440 points et 13 courses

Pourra-t-on parier un jour sur les CRACKSERIES ? Sur le champion des trotteurs ?

En France c’est L’ARJEL qui donne les autorisations sur les types de paris autorisés.

Dans le domaine des paris sportifs, la législation évolue fréquemment. En 2013 par exemple, pas moins de 14 décisions ont été prises par l’organisme de tutelle des jeux en ligne. Par exemple, l’Article 2 de la décision n0 2013-107 du 18 Décembre 2013 vient d’autoriser les opérateurs à proposer des paris sur les tournois de qualifications au Championnat du Monde de volley-ball.

Dans le domaine hippique, la situation est beaucoup plus stable et le législateur ne fait évoluer que très rarement (voire jamais !) les supports de paris. Pourtant, pour redonner une dynamique au secteur des courses hippiques, malmené avec l’épisode de l’equitaxe, il serait bénéfique de trouver de nouveaux vecteurs de croissance, comme le Quinté l’a été en son temps.

Parier sur les champions des crackseries (par catégories et sur le crack des cracks) pourrait être un de ces vecteurs de développement. Mais il faudrait tout d’abord que le Collège de l’ARJEL  instruise le dossier, avant une décision éventuelle  par le Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, seul ministère ayant autorité dans le domaine. Une décision (si décision et projet il y a ?) qui prendra forcement du temps !

En attendant, à défaut de prise de paris sur ces crackseries, ce classement est bien utile aux parieurs, propriétaires, éleveurs,…bref à tous les acteurs de la filière hippique du Trot !  Avant de faire le papier, et si vous hésitez entre 2 chevaux, n’hésitez pas à consulter ces sites de classement.